"A chaque jour suffit sa peine"

Décidément, c'est un ouvrage qui s'attire les ennuis. Déjà, il se morfond dans un tiroir en attendant mon -trop rare- bon vouloir. Mais en plus, dimanche dernier, à peine la première aiguillée terminée...

004

 

... Impossible de remettre la main sur la cartonnette de fils, qui pourtant était rangée dans la même pochette, scrogneugneu de pétard de soupe à la colle!

Et si j'ai beaucoup de rouges en double, depuis que j'ai brodé ce monument, malheureusement celui-là ne faisait pas partie du lot.

Me voilà bonne pour le racheter, et bien sûr, je ne connais pas son matricule -ce serait trop facile- j'ai juste le souvenir d'un numéro genre 3865.

Optimiste, je me dis que ça me reviendra devant le présentoir DMC. Mais arrivée chez Arts et Compagnie - c'est dimanche, madame Tricotin fait relâche - force m'est de constater que ma mémoire m'a joué des tours (c'est comment, déjà, le prénom d'Alzheimer? *) parce que 3865, vérification faite, c'est du presque blanc.

Un petit tour de tourniquet pour balayer les 38quelquechose: voilà du 3802, c'est le seul rouge, sûrement c'est lui, je le prends.

De retour à la maison, hop, au boulot! Je commence par un morceau un peu fastidieux, cette barrière, pour en être débarrassée. 

MM barrière

 

Et en fin d'après-midi, en retapant le canapé un peu malmené par une séance intensive de broderie, devinez ce que je trouve dans les replis du plaid? Oui, gagné, la cartonnette facétieuse! 

009

 

Je n'étais pas loin avec mon 3865, en fait c'était 3685 ! 

Point positif: Alzheimer ne passera pas par moi. Enfin, pas tout de suite...

Point négatif, pour le Quarté Quinté Plus, il faut que j'apprenne à remettre les numéros dans l'ordre tout le travail de l'après-midi est à défaire et refaire...

MM cherchez l'erreur

 

Ou pas ? Je trouve que ça se voit à peine. A votre avis ? 

*****

Bon, et sinon, la fleur de Février, c'était la violette:

007

 

Et pour le SAL de Nicky, la première étape est terminée et j'ai bien reçu la deuxième...

007

 

Bon dimanche,

 

Muriel

 

 

 

* le prénom d'Alzheimer, c'est Aloïs!