Comme Emmanuelleest venue dernièrement se ressourcer quelques jours à ses racines versaillaises, c'était l'occasion rêvée de nous revoir et de faire aussi connaissance avec Catherine.

Chacune arrivant d'un coin différent de l'Ile de France, c'est dans Paris que le rendez-vous a été fixé, chez Inès. Comme c'est une véritable caverne d'Ali Baba, j'y ai trouvé sans trop de difficultés ce faux-uni pour le dos de Mi-Août:

003

Et après moult tergiversations et hésitations -trois copines, deux vendeuses, autant d'idées différentes!- cette reproduction d'ancien pour le dos de Composition Florale, avec un peu de rouge sombre pour la bordure:

014

Plus un petit craquage ...

009

 

Catherine nous a ensuite offert un thé dans un charmant salon que Sophie, qui habite le quartier, m'avait recommandé.

TasseEtTheiere

Evidemment, pas de rencontre sans échange de petits cadeaux. J'avais préparé pour chacune une petite pochette, en adaptant un modèle qui s'appelle Nicoletta déniché à l'Atelier d'Anne-Carol. Voici celle d'Emmanuelle:

018

   Et celle de Catherine:

015

Catherine nous a offert à Emmanuelle et moi une corbeille garnie pleine de surprises: un savon à la verveine et à la lavande, un coussin pique-épingles, une belle bobine ancienne, un fil nuancé, un beau métrage de dentelle du Puy et des sablés maison trop bons, en forme de boutons!

016

Et Emmanuelle avait brodé pour chacune de nous un ravissant et délicat carnet à aiguilles, avec une broderie qui n'est pas sans rappeler Sister Stitcher mais dont j'ai oublié de lui demander les références:

019

En résumé, une après-midi délicieuse, à recommencer dès que nos banquiers respectifs se seront remis de cette expédition!

Bon week-end, 

Muriel