Lorsque je couds une courtepointe de patchwork, l’étape qui me demande le plus de temps est celle de la disposition des blocs.

20170601-pique-nique-patriotique-top

Sur ce sujet, je suis assez obsessionnelle : je déteste que des blocs qui se côtoient contiennent le même tissu.

L’idéal serait d’avoir dans mon atelier un mur de composition ou design board, pour épingler les blocs déjà cousus et les pièces en attente. Hélas, l’espace dont je dispose est en soupente, ce qui ne me permet pas ce type d’installation.

Ma seule solution : étaler les blocs au sol et grimper sur l'escabeau pour prendre les photos!

Ce qui suppose donc de les ranger entre deux séances de couture, tout en étant certaine que chacun d’eux retrouvera SA place au moment du montage final.

Quand les blocs sont de taille identique et agencés en lignes, la technique de ma copine Biscotte est très pratique.

 

Mais mon ouvrage patriotique est un peu particulier: deux formats de blocs se mélangent en s'imbriquant les uns dans les autres. Il ne se coud donc pas par lignes mais s’assemble par modules. 

Voici un croquis de l’ouvrage fini: des grands carrés pour les blocs de 12’’, des petits carrés pour les blocs de 6’’. Les petits blocs sont numérotés de 1 à 36 et les grands se voient attribuer une lettre de A à P.

20170601-indexer-blocs-croquis

Ensuite, il faut reporter la lettre ou le numéro sur le bloc. Certaines créatrices proposent d'ailleurs des feuilles d'étiquettes à imprimer en même temps que leur modèle.

Evidemment, quand le bloc n’est pas encore cousu, c'est un peu compliqué de l'étiqueter. J'ai donc bricolé des épingles spéciales, avec des perles alphabet pour les lettres et des petits drapeaux pour les chiffres.

20170601-indexer-blocs-épingles

Que le bloc soit cousu ou juste coupé, 

20170601-index-blocs-6-pouces

Avec mes épingles, je sais toujours où j’en suis !

20170601-index-blocs-disposition

D'ailleurs, ça avance bien... Il le faut car le quatorze juillet approche!

Bonne journée,

Muriel