Dans le dernier Simply Vintage, j'ai eu un coup de cœur pour un charmant épouvantail au sourire craquant.

Hélas, comme ce n'est qu'un élément de décor dans la mise en scène d'un autre ouvrage, la revue ne propose pas les explications pour le fabriquer. Mais il en faut plus que ça pour me décourager lorsque j'ai le béguin!

20171012-épouvantail-4

Des branchettes pour la structure, un long manteau de flanelle... Un visage de tissu rehaussé de quelques points de broderie et des cheveux en ficelle de jardin,

20171012-épouvantail-3

Et un chapeau de jardinier – modèle personnel – façonné dans de la ficelle de kraft.

20171012-épouvantail-2

Avec sa bouille souriante, ça m'étonnerait qu'il effarouche les oiseaux... Alors après la prise de vue il est venu s'installer au chaud dans le salon!

20171012-épouvantail-5

À bientôt,

Muriel