Le coin des blogueuses, c'est le point de rendez-vous incontournable du salon Pour l'Amour du Fil. On y découvre les ouvrages des SV Addicts, on fait connaissance, on papote avec les copines... 

C'est aussi l'occasion de partager nos savoir-faire et nos petites astuces.

Cette année, Losri m'a demandé de montrer un peu la technique du punchneedle. J'ai donc préparé mon petit nécessaire et ma trousse ronde pour les tambours. Et j'ai décidé qu'il me fallait aussi un nouveau pochon pour ranger mes fils.

20180423-pochon-bobines-1

Un pochon cylindrique doublé en lin : comme ça, il tient bien debout.

20180423-pochon-bobines-2

Il reste également bien ouvert quand on lui fait un revers,

20180423-pochon-bobines-4

(comme les sacs à sous-vêtements de l'étudiant)

Les fleurs sont issues de Puutarha, un modèle de Els Feteris. J'avais confectionné l'an dernier le coussin avec le même motif. Cette fois, les fleurs sont thermocollées et appliquées en piqué libre, ce qui donne un effet très différent! 

Avec le morceau de tissu imprimé dont je disposais, le diamètre du pochon aurait été insuffisant. Alors j'ai ajouté une bande unie avec cette fois un motif de bobines.

20180423-pochon-bobines-3

Deux mini-bobines aussi pour terminer le cordon de fermeture...

20180423-pochon-bobines-5

 

À propos de bobines : pour le punchneedle, j'utilise généralement trois brins de mouliné.

Je sépare donc mes échevettes DMC en deux, puis je réenroule mes trois brins sur des bobines de bois. En effet le bon déroulement du fil est une condition sine qua non de la réussite du punchneedle.

20180423-pochon-bobines-8

J'ai aussi bobiné quelques coloris nuancés à ma façon, en mêlant trois coloris légèrement différents.

Me voilà prête, et pour tout dire dans les starting blocks!

À bientôt,

Muriel